Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Spenta Armaiti: Matrice mazdéenne de l' Eden et de la Jérusalem Céleste

Publié le par Fabien Maisonneuve

"Dans le Zoroastrisme, Spenta Armaiti (Avestan pour "la Dévotion Sainte") est un Amesha Spenta, les six étincelles divines. Tandis que les plus vieilles sources présentent les Amesha Spenta plus comme des entités abstraites, dans des sources postérieures, Spenta Armaiti est personnifié comme une divinité féminine. Elle est associée à la terre.

Dans la mythologie arménienne, son nom apparaît comme Sandaramet

Dans le calendrier zoroastrien, elle est associée au douzième mois (persan: Spendarmad) et le cinquième jour du mois. C'est pourquoi le cinquième jour du douzième mois est son jour saint, Sepandarmazgan."

Wikipédia

Armaiti signifie la "Sérénité"

D'après Khosro Khazai Pardis, Armaiti est l'état dans lequel on peut trouver la paix intérieure et le vrai bonheur ou "bonheur radieux" ushta. La Sérénité est un état spirituel très élevé lié à un sentiment de contentement, de paix intérieure et de bonheur.(Les Gathas, le Livre Sublîme de Zarathoustra)

Il semblerait que la tradition perse ait vu dans la Spenta Armaiti ou Attribut de Sérénité un plan supérieur qu'ils appelaient la Mère du Monde. Armaiti a donc pu être représentée comme une femme tout en évoquant d'avantage un lieu imaginal (voir Henri Corbin) et eïdétique (voir néoplatonisme), c'est à dire idéalement, en temps que mère du monde, là où les idées deviennent symboles et ou les éléments deviennent objets, là où se trouve le prototype de la nature.

C'est dans cette dimension de la Xvarnah, l'énergie mystique que l'on peut situer l'origine de l'homme comme de toutes les espèces animales et végétales, et d'où il est donc initialement descendu. On peut donc parler d'un Eden, sans le mythe encore, pour la Spenta Armaiti. 

Il semblerait que de ce fait les paroles de Zarathoustra dans les Gathas XIII, 11 soient l'attente d'un jour glorieux, symbolique, où le Spenta Armaiti s'accomplira sur terre, sorte d'ultime rendez-vous de la nature.

"Ô Mazda, quand le pays (le monde) deviendra-t-il verdoyant, aux pâturages florissants, aux demeures attrayantes et bien bâties? Et quand le rayonnement de la Justesse, la Sérénité couvrira-t-elle de son ombre le pays? Et qui parviendra à résister aux tricheries des trompeurs et pourra profiter de la connaissance, de l'inspiration et de la Pensée Juste? (Gathas XII, 11)

A noter que la Spenta Armaiti appartient aux Amesha Spenta d'Ahura Mazda, ses six attributs divins du dieu unique de la pensée de Zoroastre. Inutile de dire que sa présence sur le monde serait le "Royaume", ou la "Présence" divine sur Terre. C'est ce qu'amorce la vision de Zoroastre, et que la tradition avestique réformera en polythéisme structuré entre les entités Ahura Mazda et Angra Mainyu. Ce dualisme tardif aboutira à l'idée d'un règlement de compte ultime entre les forces de la lumière et celles des ténèbres, thème que l'on retrouve explicitement dans les Manuscrits de la Mer Morte, et qu'illustre assez bien l'apocalypse de Saint Jean.

Le règne du ciel sur la terre, que l'on peut vulgairement voir manifesté à travers l'investiture du Roi des rois mazdéen.

Commenter cet article